boquillon

boquillon

I.
⇒BOQUILLON1, subst.
Vx. Bûcheron :
... l'empereur comme le boquillon garde une place; serviteur de l'intérêt de tous, il dispose l'avenir bel et bon.
CLAUDEL, Tête d'or, 1re version, 1890, p. 96.
Rem. Attesté dans Ac. 1798-1932, BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, ROB.
PRONONC. :[]. Le mot est transcrit avec [] mouillé à la finale dans GATTEL 1841, NOD. 1844 et LITTRÉ.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1210-40 bosquillon « bûcheron » (Gaydon, 121 dans T.-L.); 1668 boquillon (LA FONT., Fab., V, 1 dans LITTRÉ), considéré comme n'étant plus en usage et supplanté par bûcheron dep. Trév. Suppl. 1752; encore attesté en Picardie (CORBLET : bokillon) et en Flandre (VERM. : boquillon et HÉCART : Boquelion).
Terme d'aire pic. et flam., variante de boskellon « bûcheron » (ca 1170, Fierabras, 1670 dans GDF. Compl.) forme encore attestée jusqu'au XIIIe s. dans T.-L., dér. de bosk- (bois) avec substitution du suff. -ille + -on au suff. -ellon (-elle + -on).
STAT. — Fréq. abs. littér. :2.
II.
⇒BOQUILLON2, ONNE, adj. et subst.
Arg. ou région. Boiteux, euse (cf. J.-M. SIMON, Gloss. du parler Solognot, 1942) :
Pendant une semaine entière elle a parcouru toutes les routes, avec son barda, bourré des cinq cents camelotes... Depuis la gare de Chatou jusqu'à Meulan presque... Toujours à pompe et boquillonne...
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 365.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1936, supra ex.
Orig. obsc., prob. à rattacher à une racine onomatopéique bokk- exprimant la notion de « courbe, de travers » — soit apparenté au celt. bakk- « id. » (IEW t. 1, p. 93 et THURNEYSEN, s.v. becco et bacino) — soit transposition à partir du nom du bouc (FEW t. 21, 1, p. 438b) avec peut-être une infl. de béquillon.
STAT. — Fréq. abs. littér. :4.
DÉR. Boquillonner, verbe intrans., rare. (Quasi-)synon. boiter. ,,Maman, elle, demeurait des heures, sans bouger, accroupie sur sa mauvaise jambe, en fausse position, abasourdie... En se relevant, ça lui faisait tellement mal, qu'elle s'en allait boiter partout... Mon père arpentait alors les étages en sens inverse. Rien que de l'entendre boquillonner, il en serait devenu dingo`` (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 117). 1re attest. 1936 id.; dér. de boquillon2, dés. -er.

1. boquillon [bɔkijɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1668; bosquillon, 1210; de l'anc. franç. bosc, forme dial. de bois.
Vx. Bûcheron.
1 Et boquillons de perdre leur outil,
Et de crier pour se le faire rendre.
La Fontaine, Fables, V, 1.
2 (…) ils traversaient une clairière où travaillaient des bûcherons, c'était une coupe de bois pour alimenter les fourneaux de Timoleo Timolei. Quant à l'interpellation, elle avait pour auteur l'un de ces boquillons (…)
R. Queneau, les Fleurs bleues, p. 163.
————————
2. boquillon, onne [bɔkijɔ̃, ɔn] n.
ÉTYM. Attesté XXe; mot régional; orig. inconnue, soit onomatopéique, soit (Wartburg) à rattacher à bouc, avec infl. de béquillon.
Régional (repris en argot, XXe). Boiteux.REM. Le dér. boquillonner « boiter » est employé (comme boquillon) par Céline (Mort à crédit).

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • boquillon — BOQUILLON. subst. m. Bucheron. Il est vieux …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • boquillon — (bo ki llon, ll mouillées) s. m. Bûcheron. •   Et boquillons de perdre leur outil, LA FONT. Fab. V, 1. Il est vieux. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Dire vous voel d un chevalier Chevauchant, et d un escuier, Et d un boskillon molt preudomme, Qui ert… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BOQUILLON — s. m. Bûcheron. Il est vieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BOQUILLON — n. m. Bûcheron. Il est vieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Boquillon — nm bûcheron Argonne, Flandre, Oise. Syn.: boquiou Moselle …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Holiday home Le Boquillon Barboleuse — (Arveyes,Швейцария) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей

  • Le Boquillon — (Mellier,Бельгия) Категория отеля: Адрес: 6860 Mellier, Бельгия Опис …   Каталог отелей

  • Société du Caveau — Le grelot de Collé et le verre de Panard, reliques emblématiques de la Société du Caveau[1] …   Wikipédia en Français

  • Albert Humbert — est un écrivain, journaliste et dessinateur français du XIXe siècle, né à Vesoul en 1835[1]. Biographie Il est notamment l auteur de la Lanterne de Boquillon journal satirique paru la première fois le 28 août 1868, après la Lanterne de Rochefort …   Wikipédia en Français

  • Pardon de Rumengol — Le pardon de Rumengol est un des pèlerinages ou pardons les plus connus de Bretagne, du diocèse de Quimper dans le bourg de Rumengol à 3 km à l’est du Faou, commune dont Rumengol fait partie depuis 1970. Pardon très ancien, il ne fut que… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»